Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest
Examen de la situation des droits de l'homme au Togo dans le cadre de l'examen périodique universel © 12 novembre 2016

Examen de la situation des droits de l’homme au Togo dans le cadre de l’examen périodique universel

GENEVE (26 octobre 2016) – La situation des droits de l’homme au Togo sera examinée pour la deuxième fois, dans le cadre de l’examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, le lundi 31 octobre 2016, lors d’une réunion qui sera retransmise en direct via le webcast.

Le Togo sera l’un des 11 États à être examiné par le mécanisme de l’EPU au cours la prochaine session qui se tiendra du 31 octobre au 11 novembre. Le premier EPU du Togo s’est tenu le 6 octobre 2011.

La discussion se fera sur la base des documents suivants : 1) le rapport national – informations soumises par l’État sous examen ; 2) une compilation d’informations provenant de rapports d’experts des droits de l’homme, plus connu sous le nom de procédures spéciales, d’organes créés au nom des traités internationaux des droits de l’homme et d’autres organismes des Nations Unies ; 3) d’informations provenant d’autres parties prenantes, y compris les institutions nationales des droits de l’homme, les organisations régionales et la société civile.

Parmi les questions soulevées dans les documents mentionnés ci-dessus figurent : l’égalité et l’équité des sexes, y compris en ce qui concerne la jouissance des droits économiques et sociaux et des stéréotypes profondément ancrés contre les droits des femmes ; les mesures qui devraient être prises pour faire face à toutes les formes de violence envers les femmes ; les conditions dans les lieux de détention, y compris les allégations de torture et de mauvais traitements ; les questions de harcèlement et d’intimidation des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme ; l’usage de la force par la police dans les rassemblements pacifiques ; la lutte contre la traite et le travail des enfants ; les défis liés à la lutte contre l’extrême pauvreté et les mesures pour relancer la croissance économique ; l’ampleur du chômage ; l’insécurité alimentaire et la malnutrition ; le manque de logements adéquats, l’accès insuffisant aux services de santé ; les défis pour assurer l’enregistrement systématique des naissances ; les initiatives visant à renforcer le système judiciaire ; la prévalence élevée du VIH/SIDA ; les mesures visant à réduire le taux de décrochage dans les écoles primaires ; et la réforme juridique nécessaire pour protéger adéquatement l’environnement.

Les trois rapports sur lesquels se fondera l’examen du Togo le 31 octobre sont disponibles ici :
http://www.ohchr.org/EN/HRBodies/UPR/Pages/TGSession26.aspx

Lieu : Salle XX, Palais des Nations, Genève
Horaire et date : 09.00 – 12.30, Lundi 31 octobre (heure de Genève, GMT + 1 heure)

L’EPU est un mécanisme unique qui permet d’examiner la situation des droits de l’homme dans les 193 États membres des Nations Unies. Depuis la première session de l’EPU en avril 2008 et dans le cadre du premier cycle de l’EPU, tous les 193 États membres se sont présentés pour examen par ce mécanisme et 182 États ont pour l’instant été examinés dans le cadre de ce deuxième cycle. Ce deuxième examen a pour but de permettre aux Etats examinés de faire part des développements intervenus sur le plan des droits de l’homme dans le pays depuis l’examen du premier cycle et leur donne l’occasion d’énoncer les mesures prises pour mettre en œuvre les recommandations faites au cours de l’examen précédent. Avec la conclusion de cette session, le deuxième cycle de l’EPU aura été achevé.

La délégation du Togo sera conduite par M. Kokouvi AGBETOMEY, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Relations avec les Institutions de la République.

Les trois États faisant partie du groupe de rapporteurs (« troika ») pour l’examen du Togo sont : le Panama, la Suisse et l’Ethiopie.

La session sera retransmise en direct par le webcast http://webtv.un.org

La liste des orateurs et les déclarations orales qui seront faites pendant l’examen du Togo seront publiées sur l’Extranet de l’EPU à l’adresse suivante [nom d’utilisateur : hrc extranet (avec espace) ; mot de passe : 1session] :
https://extranet.ohchr.org/sites/upr/Sessions/26session/Togo/Pages/default.aspx

Le Groupe de travail sur l’EPU adoptera les recommandations du Togo à 15.00 le 4 Novembre. L’Etat examiné pourra indiquer sa position sur les recommandations reçues lors de cet examen. Les recommandations seront envoyées aux médias à l’avance sur ce jour.

FIN

Pour des informations complémentaires et des demandes des médias, veuillez prendre contact avec Rolando Gomez au +41 (0) 22 917 9711 / rgomez@ohchr.org ou Cédric Sapey au +41 (0) 22 917 9751 / csapey@ohchr.org

Pour plus d’informations sur l’Examen Périodique Universel, consultez le site : http://www.ohchr.org/EN/HRBodies/UPR/Pages/UPRMain.aspx

Restez informés sur le Conseil des drois de l’homme à travers les médias sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/UNHRC
Twitter : https://twitter.com/UN_HRC
YouTube : http://www.youtube.com/channel/UCokQuTYVvkwQb-A3TsSUm-g