Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest
<multi>[fr]" Les ODD ne sont pas de simples objectifs ou aspirations, ce sont des droits pratiques et universels " - quatrième session du Forum régional africain sur le développement durable[en]"SDGs are not mere goals or aspirations, they are practical and universal entitlements" - Fourth session of the African Regional Forum on Sustainable Development </multi>©

" Les ODD ne sont pas de simples objectifs ou aspirations, ce sont des droits pratiques et universels " - quatrième session du Forum régional africain sur le développement durable

5 mai 2018

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a participé à la quatrième session du Forum régional africain sur le développement durable. Le forum s’est tenu à Dakar, au Sénégal du 2 au 4 mai.

Le forum a rassemblé des centaines de participants, y compris des représentants d’États africains, d’agences des Nations Unies présentes sur le continent, des universitaires, des organisations de la société civile et du secteur privé.

La quatrième session du Forum régional s’est concentrée sur les ODD 6 (eau propre et assainissement), 7 (énergie propre et abordable), 11 (villes et communautés durables), 12 (consommation et production responsables) et 15 (vie terrestre) en plus de l’ODD 17 sur les partenariats pour la réalisation des objectifs. Dans ce contexte, les participants ont partagé de bonnes expériences, évalué les progrès réalisés et discuté des défis dans la mise en œuvre des ODD sélectionnés dans les programmes 2030 et Afrique 2063.

Adam Abdelmoula, Directeur de la Division des mécanismes du Conseil et des traités du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, a modéré le dialogue politique de haut niveau en présence des ministres sectoriels du Lesotho, du Sénégal et du Togo. Il a souligné que la ratification des principaux instruments relatifs aux droits de l’homme comporte l’obligation de faire un rapport périodique aux organes de traités, qui formulent des recommandations aux Etats. Conjuguées aux recommandations de l’Examen Périodique Universel et des procédures spéciales, les données générées par les trois mécanismes des droits de l’homme constituent un bon point de départ en apportant des éléments de preuve importants de la mise en œuvre des ODD et de leurs mécanismes de suivi. En outre, les recommandations formulées par les mécanismes des droits de l’homme permettent d’analyser les progrès à l’échelle nationale relatifs à chaque ODD, y compris en ce qui concerne la garantie que personne n’est laissé pour compte.

Un événement parallèle intitulé « Droits de l’homme et Agendas 2030 et 2063 : libérer le potentiel des partenariats pour la promotion des droits de l’homme et la réalisation du développement durable dans la région africaine » et présidé par l’Ambassadrice du Danemark au Sénégal et au Mali, a été co-organisé par le HCDH, l’Institut danois des droits de l’homme et le Réseau des institutions nationales des droits de l’homme d’Afrique. Lors de son intervention à cet événement, M. Abdelmoula a souligné l’importance des initiatives étatiques telles que le Groupe d’amis sur les droits de l’homme et les ODD au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies et les initiatives nationales visant à établir des partenariats entre l’État et les organisations de la société civile, les institutions nationales des droits de l’homme, le système judiciaire et le Parlement. M. Abdelmoula a aussi insisté sur le fait que les ODD ne sont pas de simples objectifs ou aspirations, ce sont des droits pratiques et universels.

La participation du Haut-Commissariat aux droits de l’homme au forum a été coordonnée par le siège du HCDH à Genève et son bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest (basé à Dakar).

Pour en savoir plus sur les organes de traités :
http://www.ohchr.org/FR/HRBodies/Pages/HumanRightsBodies.aspx

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Twitter : @ONU_Droits_BRAO
Facebook : ONU Droits de l’Homme - Afrique de l’Ouest

évènements / campagnes

Rejoignez-nous et « Défendez les droits de quelqu'un aujourd'hui »
Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme lance un appel de fonds de 253 millions de dollars – le plus ambitieux à ce jour
Atelier régional : Droits de l'Homme, Genre et Budget

Publications