Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest
Sénégal : les préoccupations du Comité contre la torture ©

Sénégal : les préoccupations du Comité contre la torture

23 mai 2018

Le gouvernement et la société civile du Sénégal se sont rencontré le 22 mai au Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme - Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest (HCDH-BRAO), suite au passage du Sénégal devant le Comité contre la torture les 25 et 26 avril derniers à Genève. Le but de cette rencontre est pour le gouvernement du Sénégal de partager les recommandations faites par le Comité contre la torture et d’encourager la société civile à se les approprier et à s’engager dans le suivi de leur mise en œuvre.

Lors de la session destinée au Sénégal, le Comité contre la torture a partagé ses préoccupations sur :

-  la surpopulation carcérale,
-  l’indépendance de la justice,
-  l’usage excessif de la force par les agents de l’Etat,
-  la question de la traite et des abus à l’égard des enfants,
-  la question des décès et disparitions dans le cas du conflit en Casamance
-  les populations discriminées y compris les migrants.

Parmi les autres thématiques abordées lors de la rencontre entre la société civile et le gouvernement figure la loi sur la parité : 8 ans après qu’en est-il des réalisations ?
Le HCDH encourage la société civile et le public à s’approprier ces questions car chacun a un rôle à jouer pour que le Sénégal mette en œuvre ces recommandations.

La mission du HCDH-BRAO est de rappeler les obligations de l’Etat et s’assurer de la mise en œuvre des recommandations des mécanismes comme le Comité contre la torture.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme - Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest (HCDH-BRAO) fait le lien entre les organismes de surveillance des Droits de l’homme à Genève et les détenteurs de droits au Sénégal, notamment par des rencontres entre les organisations de la société civile et l’Etat. A cet effet, nous organisons régulièrement des rencontres avec la société civile, à travers la Plateforme des organisations et associations de défense des droits de l’homme sous l’égide de la Direction des droits humains du Ministère de la Justice.
Le but étant d’offrir une plateforme d’échanges entre le gouvernement et la société civile sur les problématiques de droits de l’homme du pays.

Pour accéder aux observations finales du Comité contre la torture : ICI

Pour revoir le passage du Sénégal devant le comité contre la torture les 25 et 26 avril à Genève :

http://webtv.un.org/meetings-events/human-rights-treaty-bodies/watch/consideration-of-senegal-1619th-meeting-63rd-session-committee-against-torture/5776239157001/?term=

et

http://webtv.un.org/meetings-events/human-rights-treaty-bodies/watch/consideration-of-senegal-contd-1622nd-meeting-63rd-session-committee-against-torture/5777288816001

Pour en savoir plus sur le Comité contre la torture :

http://www.ohchr.org/fr/hrbodies/cat/pages/catindex.aspx
et
http://newsarchive.ohchr.org/FR/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=12748&LangID=F

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et réagissez, commentez, partagez :

Twitter : @ONU_Droits_BRAO
Facebook : ONU Droits de l’Homme - Afrique de l’Ouest

évènements / campagnes

Rejoignez-nous et « Défendez les droits de quelqu'un aujourd'hui »
Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme lance un appel de fonds de 253 millions de dollars – le plus ambitieux à ce jour
Atelier régional : Droits de l'Homme, Genre et Budget

Publications