Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest

Albinisme : Journée Mondiale de sensibilisation Le

Albinisme : Journée Mondiale de sensibilisation
Le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme mise sur un cadre législatif et la sensibilisation pour protéger les personnes atteintes d’albinisme

Dakar, 13 juin 2021 : La communauté internationale célèbre la Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme, ce dimanche 13 Juin 2021, sur le thème « La force au-delà de tout ». La célébration de cette journée est un fort moment de plaidoyer pour la protection de cette communauté très vulnérable et victime de discriminations.

Dans sa déclaration, Mme Michelle Bachelet, Haute Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme affirme : « Aujourd’hui, nous rendons hommage aux personnes atteintes d’albinisme, qui restent fortes malgré les défis auxquels elles sont confrontées. Ce thème exprime également la solidarité avec toutes les personnes qui luttent contre la pandémie mondiale de COVID-19. »

En effet, la pandémie, qui a exacerbé les difficultés économiques, dans une région aussi fragile que l’Afrique de l’ouest, n’a pas manqué de porter également préjudice aux personnes atteintes d’albinisme. Les effets socio-économiques de la pandémie, semblent également avoir accru les pratiques préjudiciables concernant le corps des personnes atteintes d’albinisme.

Sur le continent africain, le plan d’action de l’Union africaine sur l’albinisme en Afrique (2021-2031) a été élaboré à la suite d’une collaboration approfondie entre l’UA et les personnes atteintes d’albinisme sur le continent. D’importantes politiques et lois ont été adoptées, ou sont en cours d’élaboration, notamment en Guinée et au Nigeria. Ces mesures, ainsi que d’autres prises par les gouvernements, les organes des Nations Unies et la société civile, sont essentielles pour garantir le respect des droits de l’homme et soutenir l’engagement du HCDH à ne laisser personne de côté.

Selon le directeur régional du OHDH en Afrique de l’ouest, M. Andrea Ori « C’est par la sensibilisation et l’élaboration d’un cadre législatif et réglementaire, que nous pouvons promouvoir la protection des personnes atteintes d’albinisme et surtout lutter contre les discriminations et violences dont elles peuvent etre victimes ».

La République de Guinée, a marqué la journée par une campagne de mobilisation sociale et de sensibilisation. M. Patrice Vahard, Représentant du HCDH y a été reçu à cette occasion par SE. Mme Aissata Daffe, Ministre de l’Action sociale et de l’enfance, afin d’échanger sur les moyens de vulgarisation de la loi de protection des droits des personnes atteintes d’albinisme dont la Guinée a été le premier pays au Monde à s’en doter.

M. Patrice Vahard estime que : « La lois vise à favoriser l’inclusion et la lutte contre toutes discrimination envers les personnes atteintes d’albinisme, en leur permettant de de devenir des citoyens à part entière ». Le HCDH lutte contre toutes les stéréotypes et stigmatisations et encourage l’usage de la terminologie « Personnes atteintes d’albinisme » plutôt que le terme « albinos ».

Contact media :
Habibou Dia, Public Information Officer, HCDH Afrique de l’ouest -+221 774 472 776 – hdia@ohchr.org