Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest
Recommandations du Comité des Nations Unies sur les droits de l'enfant : situation du Bénin©

Recommandations du Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant : situation du Bénin

Le Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant examine la situation du Bénin et publie ses recommandations ce 4 février 2016.

Parmi les recommandations faites au Bénin, les thématiques suivantes ont été abordées :

-  La mise en œuvre urgente d’une politique et d’une stratégie nationale sur la protection des enfants dont notamment :

o Prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer que tous les enfants, en particulier les enfants placés en institution, soient enregistrés à la naissance et inscrits dans un registre national s’ils n’ont pas été enregistrés à la naissance

o Prendre des mesures pour rapidement mettre en place un mécanisme indépendant de surveillance des droits de l’homme (cf. Commission Béninoise des droits de l’homme dont l’entrée en fonction dépend toujours d’une décision de l’Assemblée Nationale), y compris un mécanisme spécifique de suivi des droits de l’enfant qui est capable de recevoir, d’examiner et de traiter les plaintes émanant des enfants d’une manière adaptée aux enfants afin d’assurer la confidentialité et la protection des victimes et d’entreprendre une surveillance, un suivi et une vérification des activités pour les victimes

o Prévenir et faire cesser les infanticides, prendre des mesures rapides et concrètes pour protéger le droit à la vie des enfants et de veiller à ce que tous les auteurs d’infanticide soient traduits en justice. Il recommande à l’État partie d’assurer la promotion des accouchements médicalement assistés dans les centres de santé par les sages-femmes formées ; le suivi des nouveau-nés dans la communauté ; la mise en place une éducation communautaire relative aux droits de l’enfant, y compris par le biais de cours d’alphabétisation et des écoles primaires ; et la fourniture d’un soutien adéquat aux ONG et associations religieuses actives dans ce domaine

o Améliorer rapidement son système de collecte de données en accord avec le rapport du Haut-Commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies intitulé « Les indicateurs des droits de l’homme : un guide pour la mesure et la mise en œuvre »

o Modifier la loi n ° 65-17 du 23 Juin 1965 relative à la nationalité en vue d’accorder aux femmes béninoises égalité de droits par rapports aux hommes béninois concernant la conservation ou la perte de la nationalité de leurs enfants

o Renforcer ses efforts pour prévenir les mutilations génitales féminines, notamment par le biais de :

(A) Application effective de la criminalisation de l’excision, en veillant à ce que les délinquants soient poursuivis et punis conformément à la gravité de cette violation ;

(B) Adopter et mettre en œuvre un plan d’action national pour prévenir cette pratique néfaste et allouer les ressources adéquates pour sa mise en œuvre, en particulier dans les zones rurales ;

Pour accéder à l’intégralité des recommandations, téléchargez le document suivant (disponible uniquement en anglais pour l’instant) :

http://tbinternet.ohchr.org/_layouts/treatybodyexternal/Download.aspx?symbolno=CRC%2fC%2fBEN%2fCO%2f3-5&Lang=en

Pour en savoir plus sur les recommandations du Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant, rendez-vous sur :

http://tbinternet.ohchr.org/_layouts/treatybodyexternal/SessionDetails1.aspx?SessionID=924&Lang=en

Contacts : Aïssata BA - Chargée de Communication
Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’homme - Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest
Email : aba@ohchr.org - Tel : +221 33 869 89 77
Site Web : www.westafrica.ohchr.org